Forum « Les ETI ont dix ans »

Jeudi 22 novembre 2018 – 16h30-18h45 – Auditorium du Grand Palais, Paris

La catégorie statistique des entreprises de taille intermédiaire (ETI) a été créée en 2008 par la loi de modernisation de l’économie. En 10 ans, l’entrée progressive de la « marque ETI » dans le débat public économique a eu quatre principaux effets :

  1. Révéler la physiologie et les spécificités des ETI françaises ;
  2. Objectiver leur contribution majeure à l’emploi et à l’investissement productif dans les territoires ;
  3. Mettre en lumière le déficit français d’ETI par comparaison à nos principaux voisins européens, principale anomalie de notre tissu économique ;
  4. Faire du développement des ETI un nouvel horizon de politique publique.

Le METI s’associe à l’Institut Montaigne pour célébrer cet anniversaire en organisant un après-midi d’échanges sur le sujet ETI le jeudi 22 novembre 2018 à l’auditorium du Grand Palais à Paris, à l’occasion de l’exposition événement « l’Usine Extraordinaire ».

Un grand débat sur les mesures économiques qui ont fait et feront la réussite des ETI, de 16h30 à 19h, en présence de responsables politiques et d’élus nationaux et locaux, organisé en partenariat avec l’Institut Montaigne.

Vous trouverez ci-après le lien d’inscription au forum « 10 ans des ETI » qui se tiendra le jeudi 22 novembre 2018 à partir de 16h00 au Grand Palais à Paris

***JE M’INSCRIS***

Public : 300 personnes attendues.

FORMAT

 Les échanges s’articuleront autour de quatre temps forts :

  1. [Ouverture : 16h30-16h35] :
  • Bruno GRANDJEAN, président de REDEX, président de la FIM et Président de la fondation l’Usine Extraordinaire ;
  • Philippe d’ORNANO, président du directoire de SISLEY et co-président du METI & Arnaud VAISSIÉ, président d’International SOS & président du groupe de travail ETI : taille intermédiaire, gros potentiel.
  1. [Introduction : 16h35-16h45] L’apparition des ETI dans le paysage économique

Le directeur général de la Direction générale des entreprises (DGE), fidèle soutien des ETI, rappelle dans un keynote la contribution des ETI à l’économie française et témoigne de l’intégration progressive de cette catégorie d’entreprise dans l’analyse et la conception de la politique économique du pays.

Intervenant :

  • Thomas COURBE, directeur de la DGE.
  1. [TR1 : 16h45-17h45] Les ETI ont 10 ans : quelles mesures ont été déterminantes pour les champions des territoires ?

 Avec 3/4 des sites de production et 2/3 des sièges sociaux en régions, les ETI maillent l’ensemble du territoire. Entre 2009 et 2015, elles ont créé 337 500 emplois nets, principalement hors d’Île-de-France, cependant que les grands groupes en détruisaient près de 80 000. 10 ans après la création de la catégorie ETI, quelles sont les mesures qui se sont révélées déterminantes pour renforcer la compétitivité de ces entreprises ?

Intervenants :

  • Elizabeth DUCOTTET, Président Directeur Général de THUASNE ;
  • Franck MOREL, conseiller social travail-emploi-formation du Premier ministre ;
  • Jean-Thomas SCHMITT, directeur général d’HEPPNER ;
  • Éric WOERTH, député (LR) de l’Oise, président de la Commission des Finances et membre de la Commission spéciale chargée de l’examen du projet de loi PACTE (à confirmer).
  1. [Keynote : 17h45-18h00] Diagnostic macroéconomique des taxes de production

La compétitivité des territoires constitue un enjeu essentiel pour ancrer l’appareil productif et conserver les centres de décision en France. C’est tout particulièrement le cas des ETI qui sont implantées en région et exposées à une forte concurrence internationale. Quels sont les enjeux macroéconomiques, notamment en matière de fiscalité de production, auxquels ces entreprises font face ?

 Intervenant :

  • Pierre BENTATA, économiste, ASTERÈS ;
  • Charles-Antoine SCHWERER, économiste, directeur des études, ASTERÈS.
  1. [TR2 : 18h00-19h00] Quels leviers d’action pour consolider et pérenniser le développement des champions des territoires ?

 Les ETI réalisent 35% du chiffre d’affaires total à l’export. Elles contribuent ainsi au rétablissement de la balance commerciale française et concourent à la montée en gammes de notre économie. Sur le modèle du « Mittelstand » allemand, la densification du tissu d’ETI constitue un enjeu fondamental pour la consolidation de l’économie européenne dans la mondialisation. Mais cette perspective de développement suppose de revoir en profondeur l’attractivité et la compétitivité du « site France ». De quels leviers les pouvoirs publics disposent-ils pour soutenir cette dynamique de conquête en France et, plus largement, en Europe ?

 Intervenants :

  • Annabel ANDRÉ-LAURENT, vice-présidente de la région Auvergne-Rhône-Alpes déléguée aux Entreprises, à l’emploi et au développement économique et présidente de la Commission développement économique de Régions de France ;
  • Frédéric COIRIER, Président du directoire de POUJOULAT & co-président du METI ;
  • Olivia GRÉGOIRE, députée LREM de Paris & présidente de la commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi PACTE ;
  • Arnaud VAISSIÉ, président d’International SOS & président du groupe de travail ETI : taille intermédiaire, gros potentiel.