Le Mouvement des entreprises de taille intermédiaire (METI) dévoile ce jour les résultats de son étude Les ETI, moteurs de l’emploi dans les territoires, réalisée avec Trendeo. Cette étude, consacrée à la création d’emplois et à l’implantation régionale des ETI, présente des données pour chaque région. Elle révèle par ailleurs deux principaux enseignements :

1. Les ETI sont moteurs de l’emploi à l’échelle nationale :

  • De 2009 à 2015, une période marquée par la crise économique, les ETI ont soutenu la création d’emplois en France. Pendant ces six années, elles ont créé 337 000 emplois, soit près de 48 000 emplois par an, alors que les autres catégories d’entreprise ont supprimé des emplois.
  • En 2016 et 2017, les ETI ont continué à créer de l’emploi à un rythme soutenu, avec 47 889 emplois en un an. Aujourd’hui, elles emploient 25% des salariés français.

2. Les ETI structurent l’emploi dans les régions :

  • En moyenne, les ETI réalisent des opérations dans au moins deux régions et créent 70% de leurs emplois dans leur région d’origine. Dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie, ainsi qu’en Corse, elles sont responsable d’un quart à un tiers des créations d’emplois.
  • Si une majorité d’ETI est spécialisée dans l’industrie, l’étude révèle la grande diversité des secteurs d’activité au sein desquels elles opèrent.

 

Télécharger l’étude Les ETI, moteurs de l’emploi dans les territoires