COMMUNIQUÉ DE PRESSE

FORMATION PROFESSIONNELLE
DES ORIENTATIONS EN PHASE AVEC LES ATTENTES DES ETI

Muriel PÉNICAUD, ministre du travail, a dévoilé ce matin les principales orientations du projet de loi sur la formation professionnelle.

Pour la première fois un Gouvernement engage sur ce sujet une réforme structurelle – y compris sur le financement – avec comme objectif d’améliorer la qualité des formations offertes aux salariés ainsi que le retour sur investissement des entreprises.

Alors que la croissance et la transformation des entreprises reposent plus que jamais sur le capital humain, l’attractivité des talents et la formation, les orientations présentées ce matin sont en ligne avec les attentes des ETI.

La monétisation du CPF, la certification des organismes de formation par une agence nationale et l’évaluation de l’offre de formation vont indéniablement renforcer la transparence et la lisibilité du système.

La déclaration d’une taxe unique tout comme la rationalisation des OPCA vont dans le sens de la simplification drastique du dispositif demandée par les dirigeants d’ETI, en prise directe avec les réalités de l’entreprise.

Pour le METI, cette réforme ambitieuse mériterait néanmoins de prendre encore davantage en compte la spécificité des ETI, entreprises fortement contributrices au financement de la formation professionnelle mais qui ne bénéficient, contrairement aux PME, d’aucune péréquation ni de régime incitatif pour l’élaboration de leurs plans de formation

En ce sens, les modalités d’utilisation et de mobilisation du CPF dans les ETI constituent un des enjeux clés de la mise en oeuvre de cette réforme. Le METI plaide pour que, dans les ETI, cette mise en oeuvre fasse l’objet d’une négociation avec l’ensemble des élus du personnel.

Contact Presse : Alexandre MONTAY, Délégué général du METI. 06 84 29 46 22

Télécharger Communiqué de Presse du METI 05/03/2017