Les entreprises de taille intermédiaire (ETI) s’estiment perdantes après les derniers arbitrages du gouvernement sur la fiscalité.
C’est un comble! Alors que le gouvernement cherche à promouvoir les entreprises de taille intermédiaire (ETI), il vient de rendre un arbitrage fiscal qui dessert ces grosses PME industrielles, dont la France manque tant alors qu’elles sont le moteur économique de l’Allemagne. La contribution sociale de solidarité des sociétés (C3S), …

Voir l’intégralité de l’article de Marie-Cécile Renault sur le Figaro.fr : http://www.lefigaro.fr/societes/2016/09/09/20005-20160909ARTFIG00322-budget-2017-les-eti-y-gagneront-moins-que-prevu.php?redirect_premium