1

ASMEP-ETI PROPOSE 10 MESURES DE SIMPLIFICATION POUR LES ETI

A l’issue de la Conférence sociale des 7 et 8 juillet, le Premier ministre a annoncé une concertation sur la question des seuils sociaux, en particulier sur la représentation du personnel en entreprise. Dans cette perspective, ASMEP-ETI a formulé dix propositions. L’objectif de ces mesures proposées par des dirigeants d’entreprise de terrain est clair : recentrer le dialogue social sur son lieu de pratique au quotidien, l’entreprise, et le libérer d’un excès de formalisme qui à la fois nuit aujourd’hui à sa qualité et génère un surcoût inutile.

Les entreprises de taille intermédiaire (ETI), majoritairement patrimoniales et à taille humaine, sont reconnues pour la qualité de leur dialogue social. Circuits de décision courts, implication directe des dirigeants, identité et culture d’entreprise fortement ancrées chez les salariés, tout concourt à en faire des exemples de communautés de travail soudées, où performance et solidarité vont de pair au bénéfice de l’entreprise et de ses salariés.

Mais un constat s’impose : la réglementation, sans cesse alourdie, apparaît de plus en plus inadaptée. Hors sol, elle produit un dialogue social au fonctionnement chronophage et coûteux, dont la complexité engendre parfois l’inverse du résultat recherché : tensions et crispations. C’est pourquoi la réglementation actuelle mérite d’évoluer.

Rationaliser les procédures d’information/consultation, clarifier l’utilisation des heures de délégation, favoriser l’expression des salariés : avec ses 10 mesures de simplification, ASMEP-ETI souhaite faire primer la qualité sur la quantité, le fond sur la forme. Un dialogue moderne et mature doit reposer sur la confiance plutôt que la défiance et accorder la priorité à la valorisation du capital humain (formation, évolution des compétences). Nos entreprises l’appellent de leurs vœux : l’heure est venue de passer au « dialogue professionnel ».

Retrouvez les 10 mesures de simplifications ASMEP-ETI du dialogue social

Téléchargez le communiqué de presse

“Il faut simplifier le dialogue social dans les ETI”
Retrouvez l’interview d’Alexandre Montay, Délégué général d’ASMEP-ETI dans la l’Usine Nouvelle